Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

lanterne-ouvriere.57.overblog.com

lanterne-ouvriere.57.overblog.com

Pour un autre futur !


2/ De la Révolution au Second Empire

Publié le 29 Octobre 2012, 09:52am

2/ De la Révolution au Second Empire

Nous venons de voir plus haut que Le décret d’Allarde des 2 et 17 mars 1791 commence par éradiquer les corporations qui, depuis le Moyen Âge, ordonnaient et réglementaient l’univers des métiers .

Nous allons découvrir maintenant l'évolution au cours du second empire.

Le 14 juin 1791, Isaac Le Chapelier, avocat Rennais et avocat du Tiers-Etat, monte à la tribune de l’assemblée pour dénoncer une contravention aux principes constitutionnels. Il fera par ce discours, voter une loi qui portera son nom « la loi Le Chapelier », à l’assemblée constituante. Cette loi confirme la suppression des corporations de métiers prévus par le décret d’Allarde et y ajoute l’interdiction des coalitions , ce qui englobe les rassemblements de paysans et d’ouvriers ainsi que le compagnonnage.

La Loi Le Chapelier complète ainsi le dispositif en interdisant les assemblées d’un même état ou profession, c'est l'un des premier textes officiels qui mentionnent l'existence d'organisation de salariés et cela pour les industries.

Extrait Loi Le Chapelier

Art. 2. Les citoyens d'un même état ou profession, les entrepreneurs, ceux qui ont

boutique ouverte, les ouvriers et compagnons d'un art quelconque ne pourront,

lorsqu'ils se trouveront ensemble, se nommer ni président, ni secrétaires, ni syndics,

tenir des registres, prendre des arrêtés ou délibérations, former des règlements sur

leurs prétendus intérêts communs.

C'est la fin des organisations , des manufactures royales avec leurs privilèges :

C'est aussi la supression du statut professionnel ainsi que l'intediction formelle de constituer quelque association que ce soit , ouvrière ou patronale , permanente ou temporaire.

Le droit individualiste de la Révolution Francaise s'oppose donc à l'action collective ouvrière , sous sa forme temporaire telle que la grève , ou durable telle que l'action syndicale .

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents